Overview

1.1 Historique

En 1982, le SCC a conclu, avec le Comité interconfessionnel (CI) de l’Aumônerie du Service correctionnel du Canada, un
Protocole d’entente qui décrit la responsabilité conjointe des Services d’aumônerie du SCC et du CI d’offrir des services
religieux et spirituels aux personnes qui résident dans les établissements correctionnels fédéraux, ainsi que les rapports
qu’ils doivent entretenir entre eux.

1.2 Protocole d’entente

Le Protocole d’entente entre le Comité interconfessionnel de l’aumônerie et le Service correctionnel du Canada, ci-après
appelé le Protocole d’entente, décrit et régit les rapports entre le SCC et les groupes confessionnels du Canada. Ce
protocole peut être consulté sur Internet à l’adresse suivante : http://www.csc-scc.gc.ca/text/prgrm/chap/mou-fra.shtml.
Le Protocole contient un certain nombre de clauses concernant l’accès du SCC aux renseignements et avis fournis par les
organismes confessionnels canadiens, afin d’être en mesure de s’acquitter du mandat qui lui est confié par la loi.

1.3 Le rôle et les objectifs du Comité interconfessionnel

Le rôle du Comité interconfessionnel (CI) est décrit comme suit :

  • encourager les chefs religieux engagés à participer à la prestation des services d’aumônerie dans les
    établissements du SCC et dans la collectivité;
  • participer à l’évaluation des propositions de services;
  • donner des conseils sur les contrats de services d’aumônerie;
  • prendre part à l’évaluation des services d’aumônerie;
  • agir comme organisme de consultation auprès du directeur général de l’Aumônerie.

L’un des grands buts du CI consiste à encourager les Églises et d’autres groupes confessionnels à participer au ministère
correctionnel, c’est-à-dire à favoriser la sensibilisation aux besoins des détenus, des ex-détenus, des victimes, des
membres du personnel et des familles. Les membres du CI se réunissent avec les cadres supérieurs du SCC pour les
encourager à maintenir des normes élevées de services spirituels dans les établissements et dans la collectivité.

1.4 Organisations membres

Les représentants au Comité interconfessionnel assurent la liaison, d’une part, avec le SCC, par l’entremise du directeur
général de l’Aumônerie, et d’autre part, avec les chefs spirituels, et ils leur donnent de l’information sur des questions
touchant l’aumônerie correctionnelle dans les établissements fédéraux, ce qui englobe les services d’aumônerie offerts
dans la collectivité.

Les organisations suivantes sont membres du Comité interconfessionnel :

Anglican Church of Canada; Apostolic Church of Pentecost; Bhuddist Society, Canadian Baptist Ministries, Canadian Jewish
Congress; Canadian Conference of Catholic Bishops; Canadian Council of Churches; Christian and Missionary Alliance;
Christian Reformed Church; Church Council on Justice and Corrections; Church of the Nazarene, Ottawa-Carleton Muslim
Communities, Canada; The Hindu Society Islamic Co-ordinating Council of Imams, Canada; Jain Society; Lutheran Council
in Canada; Mennonite Central Committee, Canada; Pentecostal Assemblies of Canada; Presbyterian Church in Canada;
Salvation Army; Seventh-Day Adventist Church; United Church of Canada; Wesleyan Church. (Septembre 2009)